Des joyaux oculaires (Eye jewels) – Hermetia illucens

De précieuses gemmes azurées, ambrés, solaires ou encore violettes qui ensemble s’assemblent en un joyau impérial, non pas pour le plaisir des puissants, non pas pour d’importantes sommes d’argent, mais pour… donner la vue. Les yeux de certains insectes pourraient faire pâlir les joyaux de la Couronne ! Chez les diptères (les mouches), la palme d’or revient sans doute à la famille des Tabanidae (les taons) dont les espèces peuvent avoir de magnifiques yeux multicolores aux motifs complexes. La beauté fait souffrir dit-on, et si les taons vous charment avec leurs yeux, il ne faut pas oublier que les femelles voudront boire votre sang (ah les femmes).

Les yeux composés des insectes sont assez différents de ceux des humains. Ils sont constitués d’innombrables unités élémentaires appelées ommatidies. Ces ommatidies sont grosso modo des cônes de section hexagonale. Les colorations que l’on peut observer ne proviennent pas de pigments mais de différences structurelles au niveau des premières couches de chaque ommatidie, et serviraient à filtrer la lumière incidente, entre autre.

Quoi qu’il en soit, ce diptère, que j’ai trouvé en deux exemplaire sur une sorte de composteur, n’est pas un taon, comme les yeux me l’ont laissé penser in situ. Il s’agit d’une autre mouche toute aussi fascinante : Hermetia illucens de la famille des Stratyomidae, vulgairement appelée mouche-soldat, et ce bijou nous provient tout droit des contrées tropicales du continent américain. Mais contrairement à ce que cette information peut laisser présager, ce n’est pas parce qu’elle est exotique qu’elle est dangereuse ou envahissante. C’est tout le contraire même ! Ainsi, les larves d’H. illucens sont de féroces consommatrices de matières en décompositions, et de puissantes enzymes et à une communauté bactérienne intestinale spécifique les rendent extrêmement efficaces pour digérer ces matières organiques particulières ! On essaye même de les utiliser en masse dans des composteurs, afin de valoriser les déchets organiques. De plus, les larves et les pupes peuvent servir de nourriture pour différents animaux d’élevages ! Ainsi que pour nous !

 

 

Precious azure, amber, solar or violet gems that together form an imperial jewel, not for the pleasure of the powerful, not for large sums of money, but … for to give sight. The eyes of some insects could make the crown jewels pale! In Diptera (flies), the golden palm probably belongs to the family Tabanidae (horseflies), whose species can have beautiful multicoloured eyes with complex patterns. Beauty makes you suffer, as it is said, and if horseflies charm you with their eyes, do not forget that the females will want to drink your blood (oh those women).

The compound eyes of insects are quite different from those of humans. They consist of countless elementary units called ommatidia. These ommatidia are roughly hexagonal section cones. The colorations we can observe do not come from pigments but from structural differences in the first layers of each ommatidia, and would serve to filter the incident light, among other things.

Anyway, this fly that I found in two copies on a kind of composter is not a horse fly, as I thought in situ. It is another equally fascinating fly: Hermetia illucens of the Stratyomidae family, vulgarly called Black Soldier Fly, and this jewel comes straight from the tropical lands of the American continent. But contrary to what this information may suggest, just because it is exotic does not mean it is dangerous or invasive. It’s the exact opposite! Thus, the larvae of H. illucens are ferocious consumers of decaying materials, and powerful enzymes and a specific intestinal bacterial community make them extremely effective to digest these particular organic materials! We even try to use them in composters, in order to recycle organic waste. In addition, larvae and pupae can be used as food for different farm animals! As well as for us!

 


Dernière mise-à-jour : 3 août 2020
Last update : 3 August, 2020

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *