Un p’tit câlin ? Thomisus onustus juvénile

Souvent coloré, et arborant parfois des motifs chatoyants, les Thomisidae sont des araignées que je trouve assez photogéniques. Ce sont de redoutables chasseuses à l’affût, et l’on peut aussi bien en trouver sur des fleurs, attendant patiemment une proie, qu’en train d’escalader un mur, un poteau…

A Dijon, l’une des « Thomisidae à fleur » que je rencontrais régulièrement était Misumena vatia, espèce pouvant changer de couleurs (différentes nuances de blanc ou de jaunes principalement) pour mieux se camoufler ! J’avais entendu parler (et vu des photos) d’une autre fameuse espèce de « Thomisidae à fleur », possédant une jolie carène oculaire et deux bosses sur l’abdomen, mais impossible d’en trouver ! Lyon a remedié à cela en m’offrant lors d’une de mes premières balades photos un juvénile de cette espèce !

Vous l’aurez peut-être deviné, il s’agit de Thomisus onustus ! C’est une espèce aux belles couleurs, pouvant être aussi bien d’un jaune ou d’un blanc uniforme qu’arborer des touches de roses plus ou moins éclatant au stade adulte. Les juvéniles peuvent être plus multicolores que les adultes, pouvant même être d’un rouge cardinal ! Thomisus onustus peut être confondu très facilement avec Thomisus citrinellus, mais cette dernière est plus méditerranéenne, possède souvent un point noir sous chaque tubercule et possède des épines implantées sur points noirs sur les faces internes des fémurs I.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *