Ce n’est pas un bourdon ! Osmia cornuta

Plutôt petit, voletant de fleur en fleur, l’abdomen d’un soyeux orange, voilà sans doute un autre de ces innombrables bourdons qui écument le printemps et l’été ! Que nenni ! En regardant de plus près les photos, on s’aperçoit que plusieurs éléments ne sont pas bourdonnesques. Tout d’abord, cette tonsure au niveau du thorax, cette zone dégarnie alors que les bourdons ont une belle fourrure à cet endroit. Ensuite, les antennes, très longues par rapport à celles des bourdons. Et puis même cet abdomen soyeux, d’un roux uni, interpelle…

Effectivement, il ne s’agit pas d’un bourdon comme je l’ai immédiatement pensé, ni même d’une autre Apidae, mais il s’agit d’une abeille (pris au sens large) de la famille des Megachilidae, plus particulièrement Osmia cornuta. Les longues antennes indiquent que c’est un mâle. Les osmies, ce sont ces abeilles sauvages dont les femelles font des nids dans des cavités tubulaires (par exemple, une tige de bambou dans un hôtel à insecte). Les osmies font partie des premiers hyménoptères que l’on peut voir voleter chaque année, comme en témoigne la date de prise de vue des photos !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *