Une surprenante Argiope bruennichi !

Une Epeire fasciée, aussi appelée « Argiope frelon », de son vrai nom Argiope bruennichi (Araneidae) que j’ai été surpris de voir. Elle doit son nom au fait que la femelle, une fois adulte, possède des rayures noires et jaunes sur son gros abdomen, évoquant une guêpe ou un frelon (vu la taille). Son nom anglais est d’ailleurs « wasp spider », qui mot-à-mot signifie « araignée guêpe ». Ici c’est une femelle juvénile, qui n’a pas encore sa livrée définitive.
Ce qui m’a étonné n’est pas de l’avoir rencontré, c’est une araignée relativement commune et que j’ai déjà rencontré à maintes reprises. Mais c’est de l’avoir trouvé là où je l’ai trouvé ! D’habitude, elle tisse une toile près du sol, dans des hautes herbes ou dans des buissons, exposés au Soleil. Déjà je l’ai trouvé en ville (je n’étais certes pas en plein centre-ville bétonné de partout, mais quand même, j’étais dans un petit quartier résidentiel), ensuite, elle était enfoncé dans une haie à plus d’un mètre cinquante du sol ! Et bien à l’ombre ! Autant dire que je ne m’attendais pas du tout à la trouver là !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *