Vocabulaire de l’araignée

VOCABULAIRE RELATIF A L’ARAIGNÉE

 

A
abdomen (n. m.) : section postérieure du corps (où ne sont pas accrochées les pattes), contenant la plupart des organes vitaux, tel le coeur, les poumons, les glandes séricigènes (produisant la soie), l’estomac et beaucoup de glandes digestives. Les filières sont sur la face ventrale à l’arrière de l’abdomen. Aussi appelé opisthosoma.

 

B
bulbes copulatoires (n. m.) : organe sexuel mâle. Sert de récipient aux spermatozoïdes.
C
calamistrum (n. m.) : rangées de poils sur les métatarses de la paire IV, permettant de manipuler la soie calamistrée
céphalothorax (n. m.) : section antérieure du corps (où sont accrochées les pattes), contenant entre autre le cerveau, les glandes à venin, l’oesophage. Porte les yeux, les chélicères et les pédipalpes. Aussi appelé prosoma. Comme son nom l’indique, c’est la fusion de la tête et du thorax.
chélicère (n. m. prononciation « kélicère ») : première appendice de l’araignée au nombre de deux(ce sont les crochets à venin). Sert à injecter du venin et des sucs digestifs. Il est creux et contient un canal, menant aux glandes à venin. Il est commandé par le cerveau et est composé de deux partie : une base, et une tige (le véritable crochet)
cosmopolite (adj.) : qui se rencontre dans une grande partie du monde, voire dans sur tout le globe.
cribellum (n. m.) : filière spéciale, située au-dessus des autres filières, qui permet d’obtenir une soie spéciale, appelée soie calamistrée
D
dimorphisme (n. m.) : existence de deux formes différentes au sein d’une même espèce. Le plus souvent, on parle de dimorphisme sexuel : le mâle diffère de femelle de la même espèce, en taille, en couleurs ou en aspect.
E
épigyne (n. m.) : organe sexuel féminin de certaines araignées
F
fémur (n. m.) : troisième partie de la patte, entre le trochanter et la patelle.
filière (n.f.) : appendice situé à l’extrémité de l’abdomen d’où sort la soie. Elles sont souvent au nombre de six
fossette médiane (n.f.) : fovea (voir ci-dessous)
fovea (n. f.) : dépression située plus ou moins au centre du céphalothorax. Egalement appelé fossette médiane
G
gant de boxe : expression courante pour désigner les bulbes copulatoires.
H
hanche (n. f.) : première partie de la patte, reliée au céphalothorax.
I
J
K
L
M
métatarse (n. m.) : sixième partie de la patte, entre le tibia et le tarse. Il peut y avoir, sur les métatarses des pattes IV un calamistrum.
N
O
opisthosoma (n. m.) : abdomen.
orbitèle (n. f. ou adj.) : le nom orbitèle désigne les araignées faisant des toiles géométriques. Une toile géométrique est dite également orbitèle.
oviducte (n. m.) : canal qui mène les spermatozoïdes aux ovaires
P
patelle (n. f.) : quatrième partie de la patte, entre le fémur et le tibia.
pattes (n. f.) : appareil locomoteur (de « propulsion ») des araignées. Elles sont composées de sept parties : hanche, trochanter, fémur, patelle, tibia, métatarse, tarse. Les paires de pattes sont numérotées de I à IV en chiffre romain (la paire de patte I étant la première).
pédicelle (n. m.) : conduit étroit reliant le céphalothorax et l’abdomen. Aussi appelé pédicule
pédicule (n. m.) : pédicelle, voir au-dessus.
pédipalpes (n. m.) : deuxième appendice de l’araignée, au nombre de deux (ce sont les « pattes-machoires), a un rôle principalement sensoriel, mais peut aussi servir à saisir des proies. Il a un rôle sexuel chez les mâles.
poils chimiorécepteurs : poils qui servent à détecter des informations de nature chimique, dont les phéromones.
poils mécanorécepteurs : poils qui servent à détecter les vibrations et les obstacles physiques.
polymorphisme (n. m.) : existence de plusieurs formes différentes au sein d’une même espèce. Quand il existe deux formes seulement, on parle de dimorphisme.
prosoma (n. m.) : céphalothorax.
Q
R
S
scopula (n. m. plu.) : poils présent sur les tarses des pattes des araignées, et qui permettent à celle-ci de marcher sur des surfaces lisses. Aussi appelé « scopules ».
scutum (n. m.) : plaque dur sur l’abdomen. Ne concerne que certaines araignées
sigille (n. f) : points renfoncés sur l’abdomen, point d’intersection des muscles
T
tache cardiaque : zone plus clair sur l’abdomen, parfois entourée de dessin, situé juste au-dessus du coeur de l’araignée
tarse (n. m.) : septième et dernière partie de la patte. Peut porter des griffes, et/ou des scopula.
tergite (n. f.) : plaque de chitine qui recouvre le « dos » du céphalothorax.
tibia (n. m.) : cinquième partie de la patte, entre le fémur et le métatarse.
trochanter (n. m.) : deuxième partie de la patte, entre la hanche et le fémur.
U
V
W
X
Y
Z