Petite ballade en forêt

Le 30 août (oui je sais j’ai un peu de retard) je me suis promené dans la forêt de Jouvence, à Messigny-et-Vantoux (juste à côté de Dijon). Et qui dit sortie en forêt dit nécessairement ballade photographique ! La sortie fut malheureusement assez pauvre en diversité mais j’en ai bien profité !

Araneus diadematus, l’Epeire-diadème. Très commune, cette femelle a été rencontrée sur un poteau de bois. Elle mesurait 12 mm.

 

Une Metellina, l’araignée que j’ai la plus croisé dans la forêt… Il y en avait partout !

Neriene emphana, une nouvelle pour moi. Prise d’abord pour une Linyphia, l’absence du « diapason » sur le céphalothorax et les motifs abdominaux m’ont alerté. Les toiles des Neriene ressemblent à s’y méprendre à celle des Linyphia !

 

Pisaura mirabilis, une grande classique ! Assez rapide entre les feuilles mortes (dans lesquelles elle se camoufle d’ailleurs), je n’ai pas pu la prendre en entier.

 

Endomychus coccineus, nommé « la fausse-coccinelle » en raison de son apparence. Il mesurait 7 mm. Une rencontre ma fois assez sympathique !

 

Enfin trois insectes : une fausse chenille, Arge pagana, larve d’hyménoptère également appelée « Mouche à scie villageoise » qui mesurait 20 mm de long ; Palomena prasina, la Punaise verte,  dont les ébauches alaires ainsi que l’habitus indiquent que c’est une juvénile et Pararge aegeria, le Tircis, un papillon très commun dans les bois.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *