Test de la bonnette macro Raynox DCR-250

Ce qui est bien avec les bridges, c’est que l’on peut y ajouter des accessoires. Et pour faire de la macro avec un bridge, certains accessoires sont particulièrement utiles. Par exemple, une bonnette macro ! Une bonnette macro est une lentille grossissante, une sorte de loupe si vous préférez, que l’on fixe à l’objectif d’un appareil photo. J’ai acquis une bonnette macro Raynox DCR-250 (qui grossit à 8 dioptries) ce qui augmente considérablement ma capacité à photographier les petits détails. Bien sûr, l’utilisation de la bonnette macro complique assez l’utilisation de l’appareil photo. Ainsi, l’utilisation d’un trépied est quasi-obligatoire, car le moindre flou de bougé gâche la photo. De plus, la profondeur de champ (la zone dans laquelle doit se trouver le sujet pour qu’il soit net) est extrêmement faible. Par conséquent, avec la bonnette macro, le sujet doit se trouver à une distance précise de la lentille. Ce qui rend la mise au point beaucoup plus difficile. J’ai eu deux sujets-test : une araignée Steatoda grossa (Theridiidae) et un coléoptère Chlorophorus glabromaculatus (Cerambycidae).

La bonnette macro et son tube allonge (nécessaire pour la monter sur l'objectif) à gauche et le FZ 200 à droite.

La bonnette macro et son tube allonge (nécessaire pour la monter sur l’objectif) à gauche et le FZ 200 à droite.

 

Première fois que je manie la bonnette macro ! Je trouve ça pas si mal, même si j’en ai bavé ! Une belle Steatoda grossa de 8 mm. Comme vous pouvez le voir, la profondeur de champ est extrêmement faible. Ainsi, sur la première photo, le céphalothorax est bien net alors que l’abdomen est flou. Sur la troisième photo, on peut apprécier la capacité grossissante de la bonnette : on voit les poils et les tâches de couleurs de l’araignée ! Sur la dernière, le bloc oculaire est assez net !

 

Un magnifique coléoptère que ma mère a trouvé dans la cuisine. Son nom : Chlorophorus glabromaculatus. Il mesurait 25 mm. La bonnette macro m’a permis de photographier les yeux jusqu’à en voir les ocelles ! N’est-ce pas magnifique ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *