Chenilles et compagnies (Noctuidae Plusiinae, Lymantria dispar et Drilus sp. )

Ah les chenilles ! Presque autant connu pour leur beauté que pour les dégâts qu’elles causent ! La plupart de ce que l’on appelle chenille désigne les larves des papillons. Il existe cependant des larves d’hyménoptères (les larves de Symphites, sous-ordre des Symphita), qui ressemblent à s’y méprendre aux vrais chenilles. Ces « fausses-chenilles » comme on les appelles sont cependant morphologiquement différentes des vrais :
-un seul segment séparant les trois paires de pattes thoraciques des fausses paires de pattes (cf. schéma)
-les chenilles possèdent au plus 5 paires de fausses-pattes, les fausses-chenilles peuvent en posséder plus
-une fausse chenille possède un seul ocelle de chaque côté de la tête, alors que les vrais en possèdent plusieurs
-on peut ajouter la posture défensive des fausses-chenilles : elles se courbent en formant une sorte de U en cas de dangers
De plus, certaines larves de coléoptères peuvent ressembler aux chenilles, dans ce cas-ci, c’est nettement plus compliqué de les différencier…

chenille1-545x230

 

Photos du 5 juillet 2013, Chalon-sur-Saône
-Noctuidae Plusiinae, chenille de 25 mm-

Cette chenille verte fut difficilement identifiée ! J’ai dû l’envoyer au webmaster du site lepinet.fr (jetez y un coup d’œil, il est très intéressant, et le webmaster répond volontiers aux questions d’identifications) et il s’est avéré qu’il s’agissait d’une chenille de Noctuelle de la sous-famille des Plusiinae. Et impossible d’aller plus loin !

 

Photos du 6 juillet 2013, Chalon-sur-Saône
Lymantria dispar, chenille de 40 mm-

Voici une belle chenille de 40 mm, rouge et bleue et bien poilue ! L’identification fut facile : Lymantria dispar, plus connus sous le nom de Bombyx disparate (ou de la Spongieuse pour la chenille), est un papillon de nuit, classée comme espèce invasive aux États-Unis !


Photos du 5 juillet 2013, Chalon-sur-Saône
Drilus sp., larve de 5 mm-

Voici comme je le disais plus haut une larve de coléoptère (Drilus, famille des Elateridae) qui ressemblait fort à une chenille ! Également d’une identification laborieuse, le forum Insecterra en a finalement conclut à une larve de Drilus !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *