Coccinelle à 7 points (Coccinella septempunctata)

La plus connus des Coccinelles (Coccinellidae) est bien Coccinella septempunctata, la Coccinelle à 7 points. Quand j’étais plus jeune, on (moi et les autres) croyait que le nombre de points était dû au sexe ou plus fréquemment à l’âge. Quelques un (dont moi) se risquaient aussi à dire que c’était peut-être aussi différencier les espèces. Et maintenant, je sais de quoi il en va : les points distinguent bien les espèces (quoique certaines Coccinelles, dont la Coccinelle asiatique Harmonia axyridis, ont une robe très variable).

Comme tout le monde le sait, la Coccinelle est une précieuse auxiliaire pour les jardiniers, car elles (et encore plus leurs larves) se nourrissent des pucerons, ravageurs de plantes. Elles aident tellement les jardiniers que certaines sociétés se sont mises à en commercialiser !

J’ai trouvé celle-là en marchant, dans un pré, elle était dans une zone moins herbeuses… Avec ses couleurs chatoyantes je ne pouvais pas la manquer ! D’ailleurs, si elle aborde sa tunique rouge à points noirs, c’est pour survivre : en effet avec de telles couleurs elle signale aux éventuels prédateurs qu’elle a mauvais goût et qu’elle est toxique !

 

Photos du 5 juillet 2013, Chalon-sur-Saône
Coccinella septempunctata, individu de 6 mm-

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *