Ma première tégénaire urbaine ! (Tegenaria sp. gr. atrica)

J’adore les Tégénaires. Surtout celle qui sont urbaines (et qui sont les plus redoutées des arachnophobes, bien qu’inoffensive). Depuis que j’ai créé ce site, j’ai toujours rêvé d’en photographier. Voilà chose faite !

En sortant de chez moi pour aller au lycée, j’en vois une, tranquillement posée sur le mur. Facile à capturer (il suffit de la pousser dans la direction d’un bocal), je la dépose dans une boite pour la séance photo.

A mon plus grand plaisirs, elle s’est laissé photographier. Elle a même pris des poses.

Les tégénaires, de par leur taille imposante (jusqu’à 16 cm de diamètre) et leur vitesse impressionnante (de l’ordre du 3,5 km/h), elles sont le cauchemar incarné des arachnophobe. Pourtant, elles sont inoffensives (seul la Tegenaria agrestis, qui ne vit pas en ville et qui est chassé par ses cousines, à une morsure qui peut être nécrosante)

La mienne, une tégénaire mâle du groupe atrica (groupe qui comprend les espèces atrica, saeva et duellica) (/!\ maintenant, c’est une Eratigena atrica à cause d’un changement de taxinomie, édit du 25/08/14) fait à peu près 90 mm de longueur pour 65 de large, avec un corps de 14 mm. C’est déjà pas mal, et assez pour effrayer un certain nombre de personnes.
Il était sans doute à la recherche d’une femelle

 

J’ai fait près de 200 photos avant de la relâcher, en j’en ai gardé 187

Vous aimerez aussi...